P.R.P ( Plasma Riche en Plaquette ) :


Nouveauté importante à devenir très prometteur : Le plasma enrichi en plaquettes.
Traitement existant depuis 6 ans, qui consiste à séparer dans le sang de l'individu le plasma et ses plaquettes, et à réinjecter cette solution dans la zone à cicatriser.
Innovation très utile dans les cicatrisations (ulcères, plaie chronique), dans les articulations (arthropathie et arthrose) et dans les alopécies (chute de cheveux de toutes origines) Et dans le rajeunissement cutané.

PRP plaquettes :

Les plaquettes font donc partie du sang humain avec les globules rouges et les globules blancs.
Ils contiennent de très multiples facteurs de cicatrisation favorisant le développement des vaisseaux, la division cellulaire et la formation cutanée avec des facteurs de croissance pour les os, le cartilage ainsi que les fibroblastes qui favorisent la cicatrisation de toutes les sortes de blessures.
Le PRP est donc autologue, à savoir qu'il fait parti intégrante de l'individu. Il n'y a donc aucun risque dans ce traitement que ce soit de réaction allergique ou de réaction à corps étrangers.
L'utilisation se fait beaucoup dans la médecine du sport : Nadal en est un exemple actuel très parlant, son genou ayant été fortement amélioré par ces injections.
On le retrouve également dans toutes les chirurgies.



 Comment obtenir un plasma riche en plaquettes


La préparation de PRP a été largement simplifiée afin d'être effectuée dans un cabinet médical depuis la mise sur le marché de centrifugeuses et de kits complets permettant le prélèvement, la préparation et l'injection.
La mesure d'asepsie doit être rigoureuse à chaque étape de la préparation. Cette préparation est l'étape la plus importante car le résultat dépend largement de la qualité et la concentration des plaquettes présentes dans la solution de PRP. Le produit obtenu doit être de qualité c'est à dire stérile, contenant une concentration de plaquettes 3 à 4 fois supérieur à la dose contenu dans le sang et non endommagées. Une concentration plaquettaire de 1 000 000 plaquettes/µl pour un volume de 5 ml de plasma serait suffisante pour obtenir un PRP actif.

1-Prélèvement du sang veineux (Règles d'asepsie et d'hygiène ++++)


On utilise un Kit prévu pour cet effet.
Le prélèvement de sang veineux est réalisé au pli du coude du patient. Il n'est pas nécessaire d'être à jeun. Respect strict des règles d'asepsie et d'hygiène afin de réaliser un prélèvement stérile. (Lavage des mains, utilisation des gants à usage unique, désinfection du pli du coude à l'alcool  70 degré)



2-Préparation du PRP 
On va centrifuger les tubes à 3000 tours par min pendant 5 minutes. Au bout de 5 minutes de centrifugation, les globules rouges apparaissent au fond du tube, la partie supérieure jaunâtre est le concentré plaquettaire. Pour activer les plaquettes on utilise le chlorure de calcium. 
 

Indication de PRP dans la greffe de cheveux
Améliorer la survie de greffons
Au cours d'une séance de greffe de cheveux, les greffons sont conservés dans une solution de PRP avant d'être transplantés. Le PRP permet une croissance plus rapide du cheveu transplanté.
Au niveau du site receveur de greffons
Lorsqu'un greffon est implanté, sa survie dépend essentiellement de sa capacité à absorber l'oxygène au sein du site receveur dans lequel il a été placé. Cet échange d'oxygène se fait par imbibition jusqu'à l'apparition d'une véritable vascularisation du greffon. Des études ont montré que l'injection de  plasma riche en plaquettes favorise cet échange d'oxygène et permet donc:

  1. d'améliorer la survie des greffons
  2. de limiter la chute transitoire des cheveux implantés, observé fréquemment après une transplantation classique
  3. d'augmenter le diamètre et la qualité des cheveux implantés et des cheveux encore présents sur la zone traitée.

Au niveau de la zone du prélèvement
-Une injection également au niveau de la zone du prélèvement de greffons améliore la vitesse et la qualité de la cicatrisation.
Indication dans le traitement contre la chute de cheveux
Le protocole
On utilise l'action concomitante d'un dermaroller (thérapie d'induction de collagène (CIT) par micropuncture ) et le plasma riche en plaquettes pour stimuler la pousse de cheveux.
Tout d'abord on applique du PRP au niveau de la zone à traiter. Puis on utilise un dermaroller qui est un instrument avec de nombreuses micro aiguilles très fines ( 33 gauze ) à la taille d'un cheveux qui va provoquer des micro-perforations cutanéesau niveau de la surface du cuir chevelu.

  1. les nombreux microtraumatismes provoqués par le dermaroller fait réagir le cuir chevelu en libérant de nombreux facteurs de croissance qui vont stimuler ainsi la néo-collagénose et la néo-angiogénèse ( prolifération de nouvelles fibres collagène et d'élastine, nouveaux vaisseaux sanguins).
  2. Le PRP va pénétrer facilement au niveau du cuir chevelu grâce aux nombreux points de pénétration crées par le dermaroller. Les plaquettes contenues dans lePRP vont apporter des facteurs de croissance suplementaires qui interviennent dans l'augmentation de collagène et d'élastine ce qui stimulera la profileration de fibroblastes et de nouveaux vaisseaux.

Résultat
Le traitement combiné de thérapie d'induction de collagène (CIT) par micropuncture et le plasma riche en plaquettes contribue à arrêter la chute de cheveux et renverser leur miniaturisation provoquée par calvitie androgènique. Augmentation du diamètre du cheveux qui deviennent beaucoup plus dense, soyeux, brillant et épais. La repousse de nouveaux cheveux survient après  2 à 3 mois de traitement.
Rythme de traitement
Une séance par mois pendant trois mois puis une fois chaque deux mois pendant six mois et ensuite en fonction du résultat.

 


Docteur KIHAL Okba , villa 11 A, cité du lycée, Rouiba alger .  Tél : 0552 49.39.18 - 0550 54.71.99
ALMANAR Copyright 2012 .Ralisation BAYOU Toufik Tous droits rservs